• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Un nouveau départ dans ma vie

Un nouveau départ dans ma vie - Frank Roberts

À l'occasion du baptême de mon neveu Kevin, mon oncle Jacques m’a invité à passer quelques jours chez lui, afin de devenir le parrain son fils. J’ai accepté son invitation, car ça fait très longtemps que je n’ai plus mis les pieds dans leur magnifique demeure, situé dans un petit village de pêcheurs. Quand j’étais enfant, mon père m’emmenait souvent là-bas. Notre visite se soldait toujours par une partie de pêche le long du fleuve bordant le village. Pourtant, après le décès de mon père, je ne suis plus revenu sur les lieux, car tout me rappelait la présence de mon paternel. Bref, ce fut un grand honneur pour moi d’être le parrain de Kevin, car j’ai essayé de donner un sens à ma vie depuis le départ de mon père. Je suis, en ce bas monde, depuis une trentaine d’années, et je reste pourtant un célibataire endurci. Je n’étais pourtant pas le genre d’homme qui changeait tout le temps de partenaire. Mon caractère réservé, et à la fois timide, freinait souvent mon élan pour construire réellement quelque chose avec une femme. Je confiais souvent ce mal-être à ma voisine de palier et elle me disait que je manquais de repère. Son constat me vexait, mais dans mon for intérieur, je savais qu’elle avait raison. Donc, une fois arrivés chez mon oncle, les souvenirs refaisaient rapidement surface même si l’endroit avait connu pas mal de changements. Je retrouvais en la compagnie de mon oncle, les mêmes manies que celles de mon père. D’ailleurs, leur ressemblance était flagrante… Aussi, le premier contact avec Kevin n’était pas évident au début, mais j’avais su progressivement le rassurer. Il m’arrivait aussi de l’emmener à bord d’une péniche comme l’avait fait auparavant mon père avec moi. Durant le trajet, un sentiment étrange m’envahissait quand les regards de certains touristes se portaient sur Kevin et moi. En effet, beaucoup pensaient que j’étais son père… Alors, l’idée d’avoir enfin des enfants traversait mon esprit, mais avec qui ? C’est là la question qui me turlupinait. Mais bon, je devais prendre mon courage à deux mains pour avancer dans ma vie. Le jour du baptême de Kevin, quelques pêcheurs du coin et des collègues de mon oncle faisaient partie de l’assistance. Une petite réception a été organisée par la suite au domicile de mon oncle. En allant chercher le petit Kevin pour faire les photos, j’ai glissé une oreille sur la discussion de ma tante avec l’une de ses collègues, durant laquelle celle-ci voulait avoir recours à la médecine esthétique pour sauver son couple. J’ai été surpris d’entendre ces propos et je me disais en moi-même qu’« alors, c’est comme cela ? Il faut vraiment faire ce genre de sacrifice pour celle qu’on aime ? ». J’enviais l’initiative de cette dame. J’enviais la joie de mon oncle avec sa petite famille. Bref, à mon retour, je ferai en sorte de viser cet objectif : fonder une famille.

À propos de l’auteur :

author